Le vocabulaire sculptural de ce Saint Jean de Calvaire en bois de tilleul est caractéristique de la production artistique de la Bavière à la fin du XVe siècle. Il possède des yeux en amande, des petites lèvres pincées, un nez aquilin, des cheveux bouclés et un drapé détaillé fait de plis souples et marqués. D’autre part, sa tête tournée vers la droite laisse supposer qu’il faisait parti d’une composition plus vaste réalisée pour un retable d’autel aujourd’hui disparu. Cette hypothèse est renforcée par le fait que traditionnellement, le Christ sur sa croix est flanqué de part et d’autre de la Vierge et de Saint Jean. 

Effectivement, dans les représentations de la crucifixion, le « disciple que Jésus aimait » accablé d’une grande douleur, se lamente sur la mort du Christ, auprès de la Vierge Marie, au pied de la croix sur le mont Golgotha. Propres à l’iconographie de saint Jean au Calvaire, les pieds nus, ainsi que la main séchant les larmes de son profond chagrin, sont remarquables dans notre sculpture. Une forte émotion ainsi qu’une grande piété se dégagent de cette sculpture. C’est notamment par son regard détourné qu’est transmise sa profonde affliction. 

Cette oeuvre est à rapprocher des sculptures de l’artiste allemand Tilman Riemenschneider (actif à Wurtzbourg de 1483 à 1531). Ce dernier dirigeait un important atelier dont la production rayonna dans l’ensemble de l’Allemagne du sud diffusant alors un style très spécifique que nous retrouvons dans cette sculpture. Cette hypothèse est tout à fait légitimée par la connaissance d’autres oeuvres attribuées à Riemenschneider, dont les traits et la facture sont très similaires à ceux de notre oeuvre. Nous pouvons prendre comme exemple déterminant une sculpture, également d’un Saint Jean, vendue chez Sotheby’s New York en 2013, aujourd’hui en collection privée. (Fig. 1

Fig. 1 : Saint Jean, bois de tilleul, Allemagne du Sud, Atelier de Tilman Riemenschneider, vers 1490, H. 115 cm. Vente Sotheby’s NY Lot 342, janv. fév 2013. Collection privée 

Fig. 2 : La Déploration du Christ, bois de tilleul Allemagne, Tilman Riemenschneider, v. 1515, Bois de tilleul, H. 1,02, Musée Ludwig Roselius de Brême en Allemagne 

Saint Jean de Calvaire – Bavière – Début du XVIe siècle

Partager

Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest