Cette charmante paire de colonnettes sculptées dans une pierre calcaire tendre est une production du XIIIe siècle. Les chapiteaux sont décorés de feuilles d’eau plates et de crochets : décor typique du premier gothique. Le tailloir (la partie supérieure du chapiteau) est de forme carré. Au niveau de la base, les tores en saillie entourent les trois colonnettes.
Dans son Dictionnaire raisonné de l’architecture française, Viollet-le-Duc explique que vers 1230, apparait un changement dans la construction des chapiteaux du premier gothique :  » On pose un crochet sous chacun des angles du tailloir ; autant d’angles saillants, autant de crochets, ou, pour mieux dire, de supports ; cela était logique. » Il précise également que les tailloirs de forme carré, qui au final n’apportaient rien à la structure, ont été modifiés pour devenir des tailloirs circulaires vers 1235. Grâce à cela nous pouvons dater notre paire comme étant du premier tiers du XIIIe siècle. Le décor lui, nous indique une réalisation probablement normande : les feuilles d’eau et les crochets sont chose courante dans cette région riche en architecture.
Bel exemple de l’architecture du premier gothique : massif dans la forme mais épuré dans les lignes ; ces colonnettes d’une grande modernité feront écho au design le plus contemporain.

Paire de Colonnettes Gothiques en Pierre – France – XIIIe Siècle

Partager